H.OUSSAMA

Bienvenue sur mon blog

la robotique

Classé dans : Non classé — 19 mai, 2011 @ 22:19

La robotique est un domaine important pour le Canada. Plusieurs centaines d’entreprises canadiennes se spécialisent dans la recherche et la fabrication de matériel robotique. De plus, l’expertise du Canada dans le domaine des technologies spatiales le place en tête des pays développeurs dans des champs de recherche comme la médecine, l’astrophysique, les télécommunications, le transport et la production de matériel et d’équipements de haute technologie.La robotique regroupe un très vaste domaine d’activités du génie humain. Plus de 700 000 robots sont à l’oeuvre aujourd’hui dans l’industrie mondiale et des milliers d’autres sont utilisés pour les sciences de l’éthologie, de la médecine et de la recherche spatiale. À peine âgée de cinquante ans, la robotique profite de la progression rapide des microtechnologies et des nanotechnologies pour évoluer vers une forme d’intelligence artificielle qui dépasse l’imagination des plus prolifiques auteurs de science-fiction. 

Pourtant, c’est à un auteur de science-fiction, Isaac Asimov (1926-1996), que l’on doit le terme robotique et les trois lois qui doivent régir la fabrication des robots. Première loi : Un robot ne peut porter atteinte à un être humain ni, restant passif, laisser cet être humain exposé au danger. 

Deuxième loi : Un robot doit obéir aux ordres donnés par les êtres humains, sauf si de tels ordres sont en contradiction avec la première loi. Troisième loi : Un robot doit protéger son existence dans la mesure où cette protection n’est pas en contradiction avec la première et la deuxième loi. 

Ainsi, la robotique est définie comme devant servir et protéger l’être humain. Nous pourrions aussi ajouter : et s’en inspirer. Car, en comparant les fonctions humaines et celles des systèmes robotiques existant, nous découvrons que les chercheurs et les inventeurs s’inspirent depuis toujours de la physiologie humaine, que ce soit pour créer des machines simples, des robots industriels ou des androïdes. Pour cette raison, et pour améliorer notre compréhension, notre dossier sur la robotique fera constamment des comparaisons entre les systèmes de fonctionnement humains et les systèmes robotiques. 

La robotique est née, il y a très longtemps, du désir des humains de se dépasser. Après avoir inventé des machines pour se servir et se protéger, l’humain a voulu aller plus loin. Jusque dans l’espace, même. Voyons ensemble comment la robotique va nous aider à franchir cette dernière frontière.   

Qu’est-ce qu’une machine ? Une machine est une invention humaine qui aide les gens à travailler. Un ouvre-boîte, des pinces ou des ciseaux, voilà de petites machines simples. Un train, une automobile, une grue, voilà de grandes machines plus complexes. 

Qu’est-ce qu’un robot ? Un robot est une machine encore plus complexe, parce qu’elle peut « apprendre » à faire des travaux répétitifs, dangereux ou aller dans des endroits inaccessibles (très petits) ou hostiles (comme dans l’espace ou sous la mer). Le robot est donc une machine ou un dispositif qui fonctionne de façon automatique ou en réponse à une commande à distance. Un grille-pain automatique ou un four à micro-ondes sont des robots au même titre que le robot manipulateur canadien de la Station spatiale internationale, le Canadarm2. Les robots peuvent presque tout faire : respirer des parfums, détecter des produits défectueux dans une chaîne de montage, « voir » comme un œil humain, assembler des pièces compliquées avec minutie et perfection. Il y a aussi des robots dits « intelligents », capables de s’instruire, de travailler et de prendre des décisions. 

Qu’est-ce que la robotique ? La robotique est l’étude et la technologie des robots. Elle permet d’élaborer des mécanismes automatisés capables de remplacer l’être humain dans certaines fonctions. On peut classer les systèmes qui composent les robots en six grandes familles, qui sont semblables aux fonctions du corps humains : 

Le système humain Le système robotique 

Fonctions 1. Le cerveau 

Les processeurs Ils ont des fonctions de direction des opérations. Exemple : les puces d’ordinateur avec mémoire et programmes. 

2. La peau, le nez, les oreilles, les papilles Les capteurs 

Ils permettent de capter de l’information tactile, lumineuse ou sonore. 3. Les yeux 

Les systèmes de vision Ils fonctionnent avec des signaux optiques, capables de « voir ». Exemple : une caméra de télévision. 

4. Les bras, les mains Les effecteurs 

Ils exécutent toutes les fonctions de manipulation ou de soutien d’outils : pinces, perceuses, perches, marteaux, balais, etc. 5. Les pieds 

Les systèmes de transport Ils utilisent des mécanismes reliés au mouvement : roues, pieds, ailes, hélices, fusées, etc. 

6. Scientifiquement non identifié à ce jour chez l’humain ! Les systèmes de télécommunications 

Ils servent à communiquer ou à agir à distance. Exemple : le téléphone, l’Internet, le télécopieur. 

Pas de commentaire »

Pas encore de commentaire.

Flux RSS des commentaires de cet article.

Laisser un commentaire

 

Marketing & Management |
Z.I.N.C |
Blog à part |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | Mondialisation
| ALIMENTATION TOUCOULEUR
| Akywa, blagues à 2 balles, ...